Blog

En direct de la team Opentime...

Avec le mot-clé 'serveurs' nous avons trouvé...

  1. À coup de likes sur les réseaux sociaux, de coordonnées enregistrées sur nos sites favoris et d’email envoyés, nous inscrivons toutes nos données au plus profond des entrailles d’Internet. Hébergés sur des serveurs, publics ou privés, nos flots de données voguent entre les continents et se retrouvent souvent dans les mains de multinationales étrangères. Suite aux nombreux scandales de ces dernières années, il nous semblait important d’évoquer ce sujet et vous parler un peu plus de nos partenaires.

    En premier lieu, revenons aux origines, qu’est-ce qu’un serveur ?

    Les serveurs sont des machines possédant des sites web et les distribuant aux clients. Ainsi, ces dispositifs informatiques fournissent des services autour des données. En outre, ils permettent d'accéder aux pages web, de veiller au bon fonctionnement des applications, d’offrir des services de courrier électronique, en hébergeant nos données enregistrées sur la toile.

    Côté fonctionnement, le serveur apporte, de façon automatique, une réponse à la requête d'un client en respectant tout un ensemble de codifications et de protocoles réseau. Opérant à distance, ils permettent de rendre accessible et plus abordable un certain nombre de logiciels en libérant des contraintes d’intégration, d’installation et de maintenance. Ces machines traitent ainsi, inlassablement, des données volumineuses afin d’offrir une continuité de service.

    Mais où sont hébergés ces serveurs et par qui ?

    Hébergées par des Data Center, ces fermes de données se situent en général en Asie et en Amérique du Nord. Or, ces données délocalisées ne sont pas soumises au Règlement Général sur la Protection des Données Européen et donc soumises à des lois souvent plus souples.

    Et les grandes sociétés américaines du numérique, les fameux GAFA, étalent régulièrement des failles et des écarts de conduite significatifs. Ainsi en 2018 déjà, BFMTV faisait un tour d'horizon des affaires en cours chez Facebook, Google, Amazon et Apple. Depuis seul Apple semble avancer sur le chemin de la protection des données personnelles : entre les amendes record pour Google et les scandales à répétition pour Facebook, ce chemin est encore long.

    Suite à la mise en lumière de ces affaires successives, il convient d’être vigilant et conscient quant à la localisation de nos serveurs. C’est pourquoi, depuis sa création en 2004, No Parking a choisi d’assurer la maintenance de nos sites en interne sur des serveurs physiques localisés en France. Hébergés par la société OVH, société française créé en 1999, ces serveurs sont situés à Roubaix et Gravelines et nous les administrons directement pour qu'Opentime réponde à vos attentes, 24h / 24 et 7j / 7. Engagé dans la sécurité des données personnelles de leurs millions de clients, OVH nous apporte les garanties nécessaires.

  • page
  • 1