Questions & réponses

Est-il possible de suivre au fil du temps l'évolution des compteurs d'heures supplémentaires pour apercevoir rapidement des anomalies et / ou anticiper la prise de récupération ?

La première étape consiste à activer la fonctionnalité récupération via param ext_recuperation dans Configuration > Paramétrage. La récupération s'articule autour d'un compteur identique à celui des congés. Ce compteur s'alimente en fonction des semaines saisies par les différents salariés et de la différence entre leur total réel et leur total théorique hebdomadaire. Le responsable peut alors décider de valider ces semaines avec de la récupération.

Prenons un cas concret dans Opentime :

Dans cet exemple, Claire a saisie sa semaine normalement. On peut cependant remarquer que son total et supérieur à son total théorique de 3 heures. Son responsable peut alors décider de valider avec de la récupération :

récupération du temps dans Opentime

Cette validation "spéciale" à ouvert un droit à congés relatif à de la récupération :

récupération du temps dans Opentime

Si l'on consulte les informations de l'utilisateur, on peut s'apercevoir que les trois heures supplémentaires ont été ajoutées au niveau des jours acquis. Claire dispose donc de 3 heures de récupération :

récupération du temps dans Opentime

La semaine suivante, Claire saisie une semaine inférieure à son total théorique. La validation avec de la récupération est une nouvelle fois possible :

récupération du temps dans Opentime

Le compteur de récupération se mettra automatiquement à jour en faisant la différence entre les heures en plus et en moins (ici, 3 heures moins 2 heures donnent 1 heure acquise) :

récupération du temps dans Opentime

Cette récupération ouvre droit à des congés. Un utilisateur peut décider de prendre une demi-journée grâce à ses heures acquises (voir comment soumettre des congés dans Opentime). Une fois encore, les informations de l'utilisateur se mettent à jour automatiquement :

récupération du temps dans Opentime
Dernière mise à jour le 02/10/2013