Blog

Bloc manquant : posts

Avec le mot-clé 'industrie' nous avons trouvé...

  1. J’ai eu l’occasion il y a quelques semaines d'échanger avec Bruno Salvi, responsable Informatique chez Saint-Gobain Aérospace.

    Saint Gobain est une multinationale française spécialisée dans la production et la distribution de matériaux.

    Saint-Gobain Sully se spécialise dans la production de transparents de haute performance pour les industries aéronautiques et navales.

    Dans le cadre du Crédit Impôt Recherche, ils se sont tournés vers la team Opentime pour obtenir un logiciel de gestion du temps et de l’activité qui correspondait à leurs besoins.

    Opentime c’est chez vous depuis février 2021 ? Avez-vous toujours utilisé un logiciel de gestion de ce type ?

    « Jusqu’à présent la solution utilisée ne nous satisfaisait pas, et les outils existants au sein du groupe ne couvraient pas vraiment tous nos besoins. »

    Bruno Salvi était donc chargé de gérer ce besoin et il a réalisé différentes recherches pour trouver le logiciel qui lui convenait : « je sentais bien ce que j’ai vu sur Opentime. »

    Quels étaient et quels sont vos besoins ?

    « Alors, mon premier critère était d’avoir des contacts avec l’équipe derrière la solution technique. » Il souhaitait un service qui soit présent pour accompagner le produit et sa mise en place.

    « En faisant des recherches, j’ai commencé à échanger avec Ophélie » afin d’avoir des informations sur Opentime, logiciel qu’il avait découvert sur internet.

    C’est un « outil adaptable, nous pouvons faire ce que l’on veut… Et nous pouvons dire qu’aujourd’hui après 3 mois, nous commençons de plus en plus à le faire de mieux en mieux ! »

    Pourquoi avez-vous choisi Opentime ?

    Bruno Salvi estime qu’il a sélectionné Opentime pour trois raisons majeures, son coût intéressant et dégressif en fonction du nombre d’utilisateurs, ses fonctionnalités qui correspondaient à leurs besoins principaux et sa flexibilité.

    « Nous pouvons manipuler cet outil et le personnaliser en rentrant dans les détails si nous en avons envie. »

    Qu’est-ce-que vous utilisez le plus sur le logiciel ?

    Le besoin principal de Saint-Gobain Sully est dans la gestion des informations nécessaires au Crédit Impôt Recherche (CIR). En effet, dans le cadre de cette réduction d’impôts en faveur de la recherche et du développement, chaque entreprise doit fournir des preuves de l’allocation du temps par projet, les utilisateurs de Saint-Gobain Sully indiquant ainsi chaque semaine en quart de jours le travail réalisé sur leur instance.

    Saint-Gobain Sully utilise donc principalement les onglets Temps et Reporting ainsi que le Prévisionnel et l’Avancement au niveau de l’aspect financier.

    « Nous réalisons une extraction mensuellement à l’aide du reporting pour pouvoir exploiter ces résultats. »

    Qu’est-ce-que vous pensez qu’Opentime vous apporte au quotidien ?

    « Au quotidien, nous gagnons au niveau simplicité et performance de l’outil. »

    Pour Monsieur Salvi, avant, il était parfois compliqué pour eux de comprendre comment la donnée était organisée mais Opentime répond présent à l’écoute des besoins clients afin de proposer des solutions.

    En parlant de nouvelles solutions, qu’aimeriez-vous en plus sur le logiciel ?

    « L’outil est tellement adaptable que nous n’avons pas encore changé beaucoup de choses, il répond tout à fait à notre besoin ! »

    Une fonctionnalité qui pourrait servir au sein de Saint-Gobain est celle du rappel de validation, pour indiquer des dates butoir aux collaborateurs afin qu’ils remplissent leurs grilles de temps.

    Vous avez fait des formations à vos collaborateurs pour prendre en main Opentime ?

    « Nous leur avons seulement donné leur login et leur mot de passe. »

    Il souligne que « les outils comme ça doivent être intuitifs et conviviaux, nous ne demandons pas quelque chose de compliqué ! »

    Recommanderiez-vous le logiciel ?

    Bruno Salvi recommande Opentime surtout pour sa « rapidité de mise en oeuvre puisque quand la décision a été prise, 7 jours plus tard, nous étions ON. Nous avons commencé en février, les collaborateurs se sont connectés et c’est top depuis. »

    Les mots d’ordre pour le responsable informatique sont donc réactivité et flexibilité.

  • page
  • 1